Skip to main content

Green Deal Logistique Urbaine Durable

09/04/2019

Augmenter la viabilité dans les villes en réduisant les émissions et les véhicules-kilomètres

COMMUNIQUE DE PRESSE

Trente-cinq parties – dont Bopro – ainsi que les ministres flamands de l’Environnement, de l’Energie, de la Mobilité et des Travaux publics et de l’Economie et de l’Innovation, ont signé le Green Deal Stedelijke Logistiek (Logistique urbaine durable). Nous nous engageons avec cette signature à effectuer les livraisons dans les villes flamandes de manière efficace et avec un minimum d’émissions pendant les trois années suivantes. C’est le réseau The Shift qui nous assiste et qui coordonne les projets, avec le soutien financier de la Fondation Roi Baudouin. The Shift collabore avec MOBI-VUB, le Bond Beter Leefmilieu (BBL), la Vlaamse Vereniging van Steden en Gemeenten (VVSG), VIL (Innovatieplatform en Speerpuntcluster Logistiek) et les départements Mobilité et Travaux publics et Environnement du gouvernement flamand.

L’impact sur la viabilité des villes

La ville est le lieu où la logistique est responsable pour au moins un quart des émissions de CO2 des transports. Bien que les véhicules de livraison ne représentent que 10-20% des kilomètres parcourus, le secteur est responsable de 30 à 50% d’autres émissions, comme les émissions d’azote ou de particules fines. En plus, la demande de transport en contexte urbain connaîtra une croissance : qui dit agrandissement de la ville, dit augmentation des consommateurs, et ceux qui vivent, travaillent et se détendent en ville auront toujours de plus hautes attentes.

Afin d’assurer la viabilité des zones urbaines et de réduire en même temps les émissions du transport, nous devons travailler sur la durabilité et l’efficacité de la logistique urbaine. Le résultat ? les paquets commandés en ligne sont efficacement livrés à domicile, les collections nouvelles sont arrivées à temps, les restaurants utilisent des produits frais et les matériaux de construction sont livrés à temps. De là l’intérêt trouver de manières nouvelles et innovatrices d’approvisionner des villes.

Le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts insiste sur la force de la collaboration dans le futur. C’est ensemble qu’on avance : « En nous déplaçant de manière efficace et en combinant différents modes de transports de manière intelligente, nous assurons l’accessibilité de nos villes. »

Moins de kilomètres et plus de moyens de transport verts

Les participants de ce Green Deal s’efforceront à réduire le nombre de kilomètres parcourus et veilleront à ce que les kilomètres nécessaires soient parcourus à des moments opportuns et avec des types de véhicules favorables à l’environnement et à émission zéro.
Le ministre flamand de l’Environnement: « En parcourant moins de kilomètres, nous réduisons nos émissions. Cela contribue à une meilleure qualité de l’air et à l’obtention des objectifs en matière de climat. »
Ainsi, on examine par exemple comment les chantiers de construction peuvent être approvisionnés par des vélos de transport, comment les services de livraison peuvent utiliser des véhicules à zéro émission et comment les agriculteurs locaux peuvent livrer leurs produits aux restaurants et aux magasins dans les environs de façon aisée.
« Quand différentes parties s’efforcent simultanément à organiser leur transport de manière plus efficace et plus verte, le résultat est supérieur à la somme des composantes. Il ne s’agit non seulement d’introduire des véhicules individuelles à zéro émission, mais aussi de définir une nouvelle approche globale », proclame le ministre flamand de l’Energie Lydia Peeters.

Green Deal crée une plateforme facilitant la collaboration

A part les actions directes pour réduire les émissions, ce Green Deal vise à relier et à stimuler la collaboration entre les différents partenaires. Un rôle important est ici attribué aux partenaires de soutien. Ils joueront un rôle de facilitateur dans cette transition.
« à l’aide de ce Green Deal, nous arrivons ensemble à donner un coup de pouce pour réaliser une logistique urbaine plus durable. Cette plateforme dépasse les intérêts individuels, commerciaux et parfois contradictoires et inscrit le thème à l’ordre du jour, aussi bien chez les partenaires que chez les responsables politiques », nous citons David Leyssens de The Shift.
Le ministre flamand de l’Economie et de l’Innovation Philippe Muyters acquiesce: « C’est en soutenant la collaboration entre les différents partenaires que nous favorisons l’innovation. Cela n’implique non seulement le choix pour les véhicules favorables à l’environnement, mais également une livraison plus efficace et une coordination commune des flux de matières. »

Le septième Green Deal en Flandres

Le Green Deal Logistique Urbaine Durable est le septième Green Deal en Flandres. Les Green Deals sont l’initiative du ministre de l’Environnement voulant rendre les entreprises et les secteurs plus « verts ». Il s’agit d’accords volontaires entre des partenaires privés et le gouvernement Flamand qui ambitionnent de réaliser ensemble un projet vert. Les entreprises et les organisations peuvent elles-mêmes formuler des propositions et les autorités s’engagent de leur côté à affronter les barrières qui empêchent ce « verdissement ».
Pour plus d’infos sur les Green Deals : www.greendeals.be

Promoteurs
The Shift, MOBI-VUB, Bond Beter Leefmilieu, Vlaamse Vereniging van Steden en Gemeenten, VIL, le département de la Mobilité et des Travaux Publics, le département de l’Environnement, avec le soutien financier de la Fondation Roi-Baudouin.
Partenaires
Addax Motors, ASX-IBECO, BeCommerce, Bpost, Bopro nv, Cargo Velo, CityDepot, Colruyt Group, De Fietserij, De Vlaamse Waterweg, DHL Express BE, ECOkoeriers, GreenPost, Levanto, Mobipunt consortium, RebelGroup, Rikolto, Schoenen Torfs, Sligro Food Group Belgium, Solva Streekoverleg, Stad Antwerpen, Stad Gent, Stad Leuven, Stad Mechelen, Suez, Telenet, Trens BV, VBO, vzw Bycykel

NEWS